Quelle est la différence entre Fedora / Opensuse

Pour choisir leur distribution Linux, les utilisateurs tombent parfois sur Fedora / Opensuse. Quelles sont leurs différences et comment se comparent-elles à Ubuntu ?

Quand on est un débutant sous Linux, on va aller dans des distributions grand public comme Ubuntu et Linux Mint. Mais dès qu’on acquiert un peu plus d’expérience, on voudrait mettre les mains dans le cambouis. Et on va commencer à tâtonner du Fedora / Opensuse. Mais quelle est la principale différence entre ces deux distributions ?

  1. Fedora, idéal pour le développement et les tâches exigeantes

Il n’existe pas de distribution idéale. Chacune a été conçue pour des tâches précises. Si vous êtes un utilisateur de Desktop avec des tâches assez similaires sur Ubuntu ou Linux Mint, alors choisissez Fedora. De plus, c’est une distribution recommandée pour les développeurs, car Fedora a une relation symbiotique avec Redhat.

Redhat est l’entreprise qui a réussi sur Linux. Avec un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars par an, c’est la distro utilisée pour les entreprises, les banques et les systèmes sensibles. Fedora bénéficie de Redhat en ayant les dernières technologies. Et Redhat s’inspire de la communauté de Fedora pour implémenter de nouvelles fonctions.

Fedora est disponible en version station de travail et serveur. Et ce n’est pas un hasard si Fedora ne promeut pas des versions pour Desktop. C’est un système conçu pour les grandes stations de travail, demandant une stabilité sur le long terme. Vous pourrez utiliser Fedora pendant 10 ans sans jamais mettre à jour (même si ce n’est pas très conseillé).

La critique qu’on peut faire à Fedora est qu’elle est souvent remplie avec des tonnes d’utilitaires. Ce qui fait qu’il n’est pas forcément conseillé pour les petites machines. Mais si vous êtes un utilisateur de Desktop avec une orientation pour le développement et des tâches gourmandes, alors Fedora gagne dans le match Fedora / Opensuse.

  1. Opensuse, la nouveauté à tout prix

Opensuse est une distribution qui se concentre pour promouvoir le logiciel libre dans le monde entier. L’intégralité du système avec les paquets est sous GPL et cela permet de déployer le système sans aucune crainte juridique. En effet, des distros comme Linux Mint peuvent parfois utiliser des logiciels propriétaires ce qui peut poser parfois des soucis.

Comme Fedora avec Redhat, Opensuse est lié à l’entreprise Suse Linux Entreprise. Mais la relation est plus compliquée. Parfois, les deux se sont crêpé le chignon. Opensuse possède deux versions, Leap et Tumbleweed. Tumbleweed est une Rolling Release et cela signifie que les paquets sont disponibles dès qu’il y a une nouvelle version. Ensuite, Suse Linux Entreprise va utiliser cette version Tumbleweed pour la déboguer et la rendre stable.

Enfin, Opensuse débarque de nouveau pour s’inspirer de cette version de Suse Linux Entreprise pour créer Opensuse Leap. Cette dernière est la stabilité personnifiée. Et donc, Opensuse s’adresse à deux types d’utilisateurs. Ceux qui veulent toujours les versions les plus récentes de leur logiciel ou ceux qui veulent une stabilité sans faille.

  1. Mais laquelle choisir entre les deux ?

Encore une fois, c’est une réponse lambda, mais c’est selon vos besoins. Il y a aussi une question de préférences personnelles. Certains vont adorer Fedora et détester Opensuse. Et d’autres ne jurent que par Opensuse et sortent leur machette dès qu’on prononce le mot de Fedora. Mon conseil est de délaisser ces guéguerres et de télécharger et installer les deux. Elles sont gratuites et pourquoi s’en priver. De plus, on peut les tester sans risque avec des machines virtuelles. Au bout de quelques semaines, vous saurez laquelle de Fedora / Opensuse vous convient le mieux.

Frank R