Brave, le navigateur qui respecte l’utilisateur

Il y a quelques semaines, j’ai découvert par hasard Brave, un navigateur basé sur Chromium créé par Brendan Eich, le créateur du Javascript. Pour résumer, ce navigateur intègre un bloqueur de pub, HTTPS Everywhere, bloque les cookies et les pixels de suivi. Mais au-delà de simplement bloquer les pubs, il est censé les remplacer par les siennes (Je n’en ai vu aucune pour l’instant), jugées plus respectueuses de la vie privée et de la qualité de navigation de l’utilisateur.

Selon votre OS, les procédures d’installation seront différentes. Tous les détails sont sur la page Github du projet. Dans mon cas, pour Fedora, c’est ultra-simple (D’autant plus que j’avais déjà installé lsb pour une autre application) :

sudo dnf install lsb
wget -O brave.rpm https://laptop-updates.brave.com/latest/fedora64
sudo dnf install ./brave.rpm

Au premier lancement on peut choisir de le mettre par défaut.

On peut voir quelques compteurs qui sont tous à zéro : trackers bloqués, pubs bloquées, HTTPS forcés et temps gagné estimé.

Afin de faire un test sans y passer 3h, j’ai choisi 3 des pires sites français en matière de pub : Le Monde, Le Figaro et Le Parisien. En quelques secondes, voici les résultats obtenus :

r

49 trackers bloqués (Rien que ça…), 9 pubs bloquées, 21 HTTPS forcés et au total 3 secondes de gagnées. Pour 3 sites ça fait beaucoup (Je ne les ai pas choisi pour rien).

La navigation est fluide, le navigateur réactif, de quoi remplacer les navigateurs habituels alourdis par une armée d’addons

Projet prometteur à suivre de près.

 

6 pensées sur “Brave, le navigateur qui respecte l’utilisateur”

  1. Par DEFINITION, une publicité ne respecte pas la personne qui la voit car, entre autre, elle joue sur son subconscient pour lui faire aimer un produit. En gros.

    Donc un navigateur avec de la pub = poubelle.
    Sauf à renoncer à son libre-arbitre.

      1. Ha ok, car je viens de l’installer pour essayer et çà reste uniquement sur un fond orange, peut-être que çà vient de l’OS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *