Installez (ou pas) Skype alpha sous Linux

Ceux d’entre vous qui ont déjà essayé la version Linux de Skype ont probablement eu l’impression d’être dans une machine à voyager dans le temps à chaque exécution de la messagerie. Son interface vieillotte et ses fonctionnalités assez limitées ont un arrière-goût de 20e siècle.  Il existe plusieurs manières de l’installer selon votre distrib. Soit directement via le site officiel, soit en suivant les instructions sont sur cette page.

Mais il est possible à partir de ce dernier domaine de trouver la version alpha de Skype, pour les distrib des familles Debian et Fedora ou RPM en général, en accedant au dossier « latest ». Il suffit pour ça d’ajouter « /latest » à la fin de l’URL, ce qui nous donne https://repo.skype.com/latest.

Une fois que vous avez récupéré le fichier corresopondant à votre OS, il vous suffit de l’installer avec dpkg ou rpm.

Rendez vous dans le dossier où se trouver le fichier téléchargé (Probablement dans Downloads) et tapez une des commandes suivantes.

Pour Debian et ses forks :

sudo dpkg -i skypeforlinux-64-alpha.deb

Pour Fedora et autres RPM-based :

sudo rpm -i skypeforlinux-64-alpha.rpm

Remarque : Il est possible pour Fedora de l’installer sans avoir à télécharger d’abord le fichier .rpm. Il suffit de taper directement cette commande :

sudo dnf -y install https://repo.skype.com/latest/skypeforlinux-64-alpha.rpm

Maintenant que Skype est installé, regardons rapidement à quoi ressemble cette version alpha.

Les fenêtres de connexions sont épurées.

Le panneau principal aussi.

Mais malheureusement, c’est la même chose pour les settings. Difficile de faire plus épuré. Nous allons y revenir juste après cette série de screenshots.

Chose appréciable, le dark theme.

Pour ceux qui ont connu les anciennes versions de SkypeForLinux (Aussi bien la période P2P originelle que la période « Microsoft centralise tout sur serveurs »), vous devez vous souvenir du nombre assez important d’options qui nous était proposé aussi bien pour les réglages audio/vidéo que pour la personnalisation des alertes ou le degré de privacy. Ici, ces réglages ont été occultés (Ok, disons « simplifiés à l’extrême », il en reste 2 ou 3 quand-même). Si j’étais mauvaise langue, je dirais que du point de vue de Microsoft, donner trop de pouvoir à l’utilisateur c’est perdre le contrôle de ses actions (Microsoft préfère imposer plutôt que de proposer, ce n’est pas nouveau).

Point positif tout de même, l’intégration d’une plateforme telle que Youtube peut être appréciable du point de vue professionnel dans le cadre d’un tutoring  via Skype ou dans le cadre du podcasting.

Mais je pense que la pire connerie dans ces nouveaux settings, c’est la suppression totale de paramétrage de proxy. Ça montre clairement l’état d’esprit de Microsoft qui continue de contraindre, tant bien que mal, les utilisateurs à ne pas cacher leur géolocalisation et leur IP publique, ce qui empire le manque de confidentialité habituel dans un contexte professionnel (Pour dire « kikoo sava » ou envoyer des lolcats on s’en fout). Fort heureusement, il vous suffira de quelques recherches sur Google et de fouiller sur quelques blogs comme celui sur lequel vous êtes en ce moment (Plus particulièrement la partie Contournement) ou comme celui de Korben pour trouver comment paramétrer un VPN ou comment passer pas Tor.

Au final, l’apparence est agréable, mais le reste est rempli de vide. Reste à voir comment évoluera cette version alpha.

2 réflexions sur « Installez (ou pas) Skype alpha sous Linux »

    1. Bonjour,

      La méthode de votre article ne peut pas fonctionner avec la version 5.0. Pour lancer Skype via le terminal il faut désormais taper « skypeforlinux », et non plus « skype ». Mais malgré ça, il semblerait que ça ne fonctionnne tout de même plus sous la nouvelle version. Ça ferme l’instance en cours et en ouvre une autre.

      Cet article était juste un test rapide pour voir si la nouvelle version allait remonter le niveau ou si ça continuait à sombrer, mais Skype est mort depuis le jour où Microsoft a décidé de le racheter. Côté sécurité c’est probablement la pire messsagerie à l’heure actuelle, sans parler des données qu’on peut facilement récupérer sur votre machine. Il faut juste l’oublier et passer à autre chose.

      Si vous tenez vraiment à l’utiliser (Par obligation professionnelle ou par masochisme), vous pouvez réinstaller la 4.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *