Non, le poids ne s’exprime pas en kilogrammes !

Quel est votre poids ? 60 Kg ? 80 Kg ? 100 Kg ? Aucune de ces réponses ne pourrait être correcte. Beaucoup de personnes, y compris dans les domaines médicaux, scientifiques ou scolaires, confondent masse et poids, qui sont 2 choses bien différentes. Vous avez du mal à y croire ? Jettez un oeil sur la formule qui permet de calculer le poids d’un corps :

p =× g

p = poids
m = masse
g = accélération gravitationnelle

Nous remarquons que la masse est un des 2 éléments qui permettent de calculer le poids. Voyant ce calcul, ce serait vraiment étrange que les termes poids et masse représentent la même chose. Mais au fait, quelles unités de mesure utilise-t-on pour chacun d’entre eux ?

Le poids en newton

La masse en kilogrammes

L’accélération gravitationnelle en mètres par seconde au carré (Constante définie sur Terre à 9,81 m/s²)

Nous voyons maintenant que masse et poids n’ont pas la même unité de mesure et ne peuvent donc pas représenter la même chose, mais elles sont pourtant liées. Quelques explications s’imposent.

La masse est une quantité de matière, elle représente le nombre de d’atomes présents dans une entité. Qu’on soit à Paris, au sommet de l’Everest ou sur la lune, elle ne changera pas. Pour mieux comprendre, on va faire une analogie très simple : si vous prenez un seau rempli de balles de ping-pong et fermé avec un couvercle, le nombre de balles ne changera pas, que vous l’emmeniez à Paris, au sommet de l’Everest ou sur la lune. C’est pareil avec les atomes qui composent les êtres vivants ou les objets.

Le poids quant à lui est une force engendrée par la masse lorsque celle-ci est attirée par la gravité de la Terre (ou de n’importe quel astre).

Si la gravité augmente ou diminue (En fonction de l’altitude ou en admettant qu’on soit sur une autre planète), le poids augmentera ou diminuera aussi, même si la masse reste stable.

La force de gravité étant proche de 10 m/s², nous devrions plutôt dire lorsqu’on nous demande notre poids « Je pèse 80 décanewtons », plutôt que « Je pèse 80 kilogrammes ». À l’inverse, il serait faux de demander à une personne de mesurer sa masse pour la simple raison que les instruments que nous utilisons (pèse-personne, balance, etc…) réagissent à une force (donc le poids).

Tout ceci étant rectifié, il devient donc facile d’imaginer un shell script permettant non seulement de connaître notre poidssur terre en Newton, mais aussi de le calculer en imaginant qu’on soit sur d’autres planètes du système solaire ou sur des satellites naturels tels que notre lune ou Io et Europe qui orbitent autour de Jupiter. Pour cela, il nous faut juste leur champ gravitationnel que nous pouvons retrouver ici et ici.

Nous commençons par récupérer la masse de l’utilisateur que nous mettons dans la variable $masse :

Screenshot_2016-02-21_22-14-39

Nous lui demandons ensuite de choisir un astre que nous mettons dans la variable… $astre :

Screenshot_2016-02-21_22-20-42

Cette réponse va nous permettre de définir un nom d’astre qui ira dans la variable $nom et une accélération gravitationnelle qui ira dans la variable $gravitation. Nous allons définir tout ceci à l’aide d’un case :

Screenshot_2016-02-21_22-21-39

Maintenant, nous avons tous les éléments en main pour appliquer la formule p = m × g en version shell script :

Screenshot_2016-02-21_22-22-02

Nous affichons maintenant le résultat à l’utilisateur :

Screenshot_2016-02-21_22-22-32

Pour terminer, nous demandons à l’utilisateur s’il veut tester sa masse sur un autre astre, ce qui veut donc dire que tous les précédents screenshots, sauf le 1er, ainsi le screenshot ci-dessous se trouveront dans un while qui permettra de lancer un nouveau test avec la même masse :

Screenshot_2016-02-21_22-23-28

Voici le code entier, avec une rapide explication au début de ce qu’est réellement le poids et le while sur la variable $recommencer qui contient la majeure partie du code afin de relancer un nouveau test rapidement :

poidsCodeComplet

Cliquez ici pour técharger le fichier.

Maintenant, lorsqu’on vous demandera votre poids, n’hésitez pas à répondre en décanewtons plutôt qu’en kilos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *