Snap, le nouveau format de paquets d’Ubuntu

ubuntu-16.04-xenial-xerus

La nouvelle mouture d’Ubuntu, la version 16.04 qui donne lieu à une nouvelle Ubuntu Party fin mai, apparait avec un nouveau format de paquets nommé snap.  Ça permet, pour résumer, de télécharger et installer un programme avec ses dépendances, ce qui évite les problèmes de compatibilité entre nouveaux programmes et versions anciennes d’Ubuntu. Ça permet aussi de maintenir une isolation entre les différents programmes, ce qui évite les fuites de données (Pour l’instant, ceci est valable uniquement avec Mir, pas X11). Snap ne remplacera pas le format .deb (Du moins pas dans l’immédiat), mais sera utilisé en parralèle.

Lors d’une installation, le programme pèse donc plus lourd, mais ensuite seuls les fichiers qui ont changé dans le package seront mis à jour, ce qui n’est pas négligeable sur de grosses applications.

Nous allons regarder comment gérer nos programmes avec Snap. Pour l’instant, la liste est très courte comme vous pouvez le voir ci-dessous en faisant un snap find :

Screenshot from 2016-05-08 14-55-18

 

À l’heure où j’écris ces lignes, il n’existe pas d’équivalent à apt-cache search motClé pour chercher un programme par mot-clé quand nous ne savons pas précisément ce qu’on veut installer. Il faudra donc ajouter un grep à la commande précédente, ce qui nous donne snap find | grep -i motClé :

Screenshot from 2016-05-08 15-05-04

Quand vous avez le nom précis du programme à installer, il suffit de remplacer l’habituel « apt-get » par « snap » en tapant sudo snap install programme. Une barre de progression apparait alors dans le terminal :

Screenshot from 2016-05-08 14-57-30

Pour lister les applications Snap installé, snap list :

Screenshot from 2016-05-08 15-00-19

Pour mettre à jour, sudo snap refresh programme (Bien qu’ici il n’y ait rien à mettre à jour) :

Screenshot from 2016-05-08 15-02-51

Et enfin pour désinstaller un programmer un simple sudo snap remove programme

Screenshot from 2016-05-08 15-03-57

Vous pouvez remarquer, pour les habitués du « apt-get », que les nouvelles commandes ne sont pas très différentes de celles auquelles nojs sommes habitués (Un peu comme dnf et yum pour les formats rpm).

Comme à son habitude, Canonical nous offre encore un produit assez controversé. Bien que l’utilisateur final n’aura plus à se soucier des dépendances, ils nous offrent « encore » un produit fait-maison, ce qui va à l’encontre de l’esprit communautaire cher au monde Linuxien, sans oublier le soucis avec X11 évoqué plus haut qui pourrait provoquer quelques soucis de sécurité, ce qui fait déjà grincer les dents de quelques personnes. Wait and see…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *