Fedora 27 : upgrade et nouveautés

Fedora 27 upgrade et nouveautés

Aujourd’hui, mardi 14 novembre, la version 27 de Fedora est disponible en version stable. Cette version tant attendue apporte son lot de nouveautés, aussi bien pour l’OS lui-même que pour la nouvelle version de Firefox, qui est elle aussi une version majeure du célèbre navigateur. Voyons comment installer Fedora 27 et ce que cette release apporte de plus. Prévoyez environ 2 heures pour effectuer la mise à jour.

Continuer la lecture de « Fedora 27 : upgrade et nouveautés »

Utiliser Firefox de manière sécurisée sous Fedora

fedora-firefox-addons-flatpak-keepassx-logos

Mozilla Firefox est souvent reconnu comme étant un navigateur moins sécurisé par défaut que Google Chrome. Cette affirmation est due en grande partie au système de sandbox de Chrome. Depuis la version 48 de Firefox, il est possible d’activer le multiprocess manuellement, et sera activé par défaut à partir de la version 57 qui sortira le 14 novembre prochain. À l’heure où j’écris ces lignes, la version stable est encore la version 56.

Nous allons donc partir du principe que cette option n’est pas activée sur votre navigateur, et nous allons voir par la suite comment vous pourrez l’activer à la main (Le faire maintenant ne sert à rien, la première étape que nous allons voir vous obligera probablement à réinstaller Firefox). Je ne dis pas que la façon de faire que nous allons voir est la meilleure et se doit d’être universelle, c’est juste la mienne. Je pense qu’elle conviendra aussi à d’autres personnes. Rien ne vous empêche par la suite d’adapter ces quelques conseils à votre manière.

Continuer la lecture de « Utiliser Firefox de manière sécurisée sous Fedora »

Fedora : Désinstaller evolution-data-server

Logos des clients mail de Fedora

 

Sur Fedora, mais plus généralement sur l’environnement de bureau Gnome, le client mail par défaut est Evolution. Ce programme que personne n’utilise tourne constamment en tâche de fond, incluant sa fonction calendrier qui bouffe quelques centaines de Mo inutilement avec une priorité réglée sur « Normal ». Si vous êtes un peu léger en RAM ou si vous avez beaucoup de programmes qui tournent simultanément, ça peut se ressentir légèrement, nottament quand on jette un oeil sur htop ou sur System Monitor.

System monitor sur Fedora montrant evolution-data-server
Là il était calme, mais la mémoire utilisée peut être supérieure aux 236Mo affichée ici.

Continuer la lecture de « Fedora : Désinstaller evolution-data-server »

Prenez le contrôle d’une caméra de surveillance

 

Beaucoup de firmware et templates de caméras de vidéosurveillance ont des vulnérabilités. Si à priori cela peut paraître anodin, elles peuvent nuire à la vie privée de votre entreprise ou de votre logement si le réseau est mal sécurisé, ce qui empire les vulnérabilités logicielles pré-existantes. Nous allons voir un peu plus en détail l’origine de ce problème et et comment le résoudre si vous possedez un de ces systèmes vulnérables (Ou juste à but éducatif au cas où vous seriez un jour confrontés à ce genre de matériel).

Continuer la lecture de « Prenez le contrôle d’une caméra de surveillance »

Ubuntu 17.10 : Nouveautés ou recyclage ?

ubuntu-17.10 Artful Aardvark

Depuis le 19 octobre dernier, Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) est disponible en version stable. Un gros buzz autour de ce dernier est apparu depuis quelques mois lors de l’annonce de l’abandon de Unity, cet environnement de bureau (ou plus exactement cette interface graphique pour l’environnement de bureau Gnome3) qu’on aime détester, et de fait l’abandon de Mir, le serveur d’affichage « made by Canonical« . Ces 2 projets étant développés exclusivement par et pour Ubuntu, ils étaient souvent accusés de fragmenter le monde du logiciel libre, en gros… Le fait que Mark Shuttleworth décide de revenir à Gnome3 et de passer à Wayland pour le serveur d’affichage à donc sucité de nombreuses questions (Et de nombreux trolls pour la plus grande joie des modérateurs de forums).

Ces modifications sont donc internes au système d’exploitation et pas ou peu visibles par l’utilisateur lambda, mais l’abandon des technos-maison ont aussi apportés une nouvelle expérience utilisateur pour qui n’a jamais touché un Gnome3 pur et dur. Pour ceux qui connaissent déjà à la fois Unity et Gnome3, on se sent comme à la maison après quelques secondes d’utilisation.

 

Voyons de plus près ce qui change pour l’utilisateur.

Continuer la lecture de « Ubuntu 17.10 : Nouveautés ou recyclage ? »